Monday, 15 August 2016

Des molécules ultrafroides




La petite sphère ci-dessus est un atome de sodium, et l'autre la grande sphère un atome de potassium. Crédits : Jose-Luis Olivares/MIT

Des savants américains ont réussi à refroidir les molécules d'un gaz de sodium et de potassium à une température qui dépasse d'un cheveu le zéro absolu. ces molécules ont présenté un comportement très différent de celui observé à température ambiante.
L'air constitué de molécules tournant et s'entrechoquant constamment, à des vitesses de  plusieurs centaines de kilomètres par heure.
Si ce comportement intermittent est parfaitement normal à température ambiante, les physiciens savent que quand les températures plongent vers le zéro absolu, les molécules cessent leurs mouvements chaotiques et se comportent de façon beaucoup plus ordonnée. Un état ordonné qui pourrait déboucher sur la formation d'étranges états de la matière - qualifiés "d'exotiques" par les physiciens. Soit des états jamais observés dans le monde physique.
Et c'est précisément des physiciens du Massachusetts Institute of Technology (MIT), quand 'ils ont décidé de refroidir les molécules d'un gaz constitué de sodium et de potassium (NaK), à une température dépassant à peine le zéro absolu (-273°C) : ces physiciens  se sont aperçus que les molécules présentaient une durée de vie beaucoup plus longues, résistant beaucoup mieux aux collisions avec leurs voisines.
Dans le même temps, la vitesse de ces molécules a diminué considérablement, pour atteindre quelques centimètres par seconde seulement.

                                                                                                        journal de la science